CID-QUEBEC

 Un monde nouveau 

     

Dans notre monde…

… la compétition est au premier plan…

 

Imaginons un monde…

…où la coopération forme la base du fonctionnement social

Dans notre monde…

…la réussite de l’un se fait au détriment de l’autre

 

Imaginons un monde…

…où la réussite de l’un est un outil du développement de l’autre 

Dans notre monde…

...selon le Forum économique mondial   «Le fossé persistant entre les revenus des citoyens les plus riches et ceux des plus pauvres est considéré comme le risque susceptible de provoquer les dégâts les plus graves dans le monde au cours de la prochaine décennie, devant les événements climatiques et le chômage» 

 

Imaginons un monde…

…où l’écart entre les riches et les pauvres s’amenuise et où une proportion de plus en plus grande de pauvres sont intégrés dans le circuit productif … 

Dans notre monde…

…les entreprises de tous genres, grosses ou petites, qui sont de bons citoyens corporatifs, ne savent pas toujours comment participer efficacement au progrès et au développement de leur communauté. 

 

Imaginons un monde…

…où la participation active des entreprises au développement de leur communauté devient un investissement rentable pour elles et pour les membres de leur communauté… 

Dans notre monde…

…des entreprises prospères et en santé se voient obligées de faire des mises à pied massives pour augmenter les profits des actionnaires. 

 

Imaginons un monde…

…où les entreprises, dont les entreprises d’économie sociale, sont florissantes et mises au service de leurs membres et de leur communauté plutôt que d’être à la merci de décideurs externes…

Dans notre monde…

…les entreprises ont des coûts élevés de publicité et paient des sommes importantes à des firmes externes comme Air Miles pour garder leur clientèle 

 

Imaginons un monde…

…où les coûts de fidélisation de clientèle des entreprises sont réorientés vers la communauté qui s’en sert alors pour rendre l’économie locale plus florissante… 

Dans notre monde…

…au moment de la parution d’un article du journal Le Monde le 20 août 2002, la valeur totale des milles Air Miles alors en circulation faisait de cette monnaie la deuxième monnaie mondiale après le dollar américain. On prévoyait l’égalité des deux monnaies en 2004. Est-il exagéré de penser que la compagnie qui émet cette monnaie est millionnaire… ou milliardaire? 

 

Imaginons un monde…

…où nos communautés regroupées en un réseau intégré deviennent millionnaires … ou milliardaires … grâce à l'épargne communautarisée, générée à travers la consommation des personnes et des groupes … 

Dans notre monde…

…les communautés ont parfois de la difficulté à mettre en opération un projet rassembleur, même s’il est viable, parce qu’il ne correspond pas aux normes des bailleurs de fonds

 

Imaginons un monde…

…où les communautés peuvent donner les garanties suffisantes pour dégeler les fonds disponibles dans leur milieu … 

Dans notre monde…

…les services publics peinent à combler les besoins de la population de façon satisfaisante 

 

Imaginons un monde…

…où la communauté facilite la mise en place et la prestation des services publics par l’ajout de services complémentaires … 

Dans notre monde…

…les populations, les entreprises et même les États sont de plus en plus à la merci d’un développement exogène, c’est-à-dire d’un développement contrôlé de l’extérieur en fonction de valeurs et de critères qui lui sont étrangers.

 

Imaginons un monde…

…où un réseau intégré de communautés met en place un développement de type endogène, c’est-à-dire un développement qui émerge des communautés, dont elles prennent le leadership et dont elles ont la maîtrise 

Chaque personne peut devenir partenaire dans la construction de ce monde nouveau.
Les outils sont à notre portée.
Le modèle CID est une porte d'entrée prometteuse vers ce monde meilleur, prospère etplus juste, dont nous rêvons