CID-QUEBEC
  • Les plans d’affaires pro forma déjà réalisés prévoient que le seuil de rentabilité est atteint la troisième année du démarrage, ce qui constitue un critère de réussite.

  • Un autre critère : l’effet sur le taux de chômage du nombre de personnes et de groupes qui auront pu bénéficier de formation ou d’aide pour leur développement.

  • Un troisième critère est l’évaluation de l’effet de levier du fonds. On a observé pour d’autres fonds des effets de levier de huit, soit des investissements huit fois plus grands que le financement autorisé par le fonds. On vise ici à un effet de levier de cinq.