CID-QUEBEC
  • Les communautés locales et régionales tendent à se sous-développer, car elles sont sujettes à des fuites de capitaux vers les centres plus importants, ce qui entraîne des fuites de populations proportionnellement équivalentes.

  • Sur le plan économique, les fuites sont de diverses natures : fuite de l’épargne locale, fuites commerciales et fuites des dépenses des entreprises pour leurs accès au marché (publicité, fidélisation, par exemple : Air Miles).

  • Le rapatriement dans leurs communautés des dépenses d’accès au marché des entreprises peut fournir à ces communautés un outil capable de renverser le flot des capitaux vers un emploi local productif plutôt que d’être dirigés vers des circuits spéculatifs.

  • Les capitaux fuient l’économie réelle en raison du manque de garantie et du manque d’encadrement du tiers secteur social. La présente approche fournit un outil économique puissant et un encadrement personnalisé réducteur de risque. Elle permet de pallier l’isolement qui rend les personnes vulnérables.